Les articles

Insolite : un hôtel sous le signe des 7 péchés capitaux

Insolite : un hôtel sous le signe des 7 péchés capitaux

Amateur de lieux insolites ? Vous risquez d'être séduits par cet hôtel pour le moins original. Imaginée par la créatrice Chantal Thomass, la déco du Vice Versa Hôtel met en scène les 7 péchés capitaux à travers 37 chambres, réparties sur 7 étages et toutes plus insolites les unes que les autres. A chaque étage correspond son péché capital : entre gourmandise, paresse, colère, luxure, envie, orgueil et avarice, quel sera le vôtre ? Visite guidée des lieux.

L'accueil, un vrai petit coin de paradis


François Le Prat Après avoir passé les élégantes portes noires vitrées, vous accédez au paradis. Immaculé, le hall du Vice Versa Hôtel est très spacieux et cosy à souhait. Agrémenté de nombreux fauteuils confortables, c'est une atmosphère comparable à un cocon qui règne dans cet espace d'accueil.

La salle de petit-déjeuner gourmande


François Le Prat Et parce que la gourmandise est l'un des 7 péchés capitaux (et peut-être bien notre préféré), le Vice Versa Hôtel propose une salle de petit-déjeuner qui conjugue plaisir des yeux et plaisir du palais.

La chambre gourmandise


François Le Prat Débutons notre visite des étages par la chambre gourmandise, qui nous met déjà l'eau à la bouche. Entre coloris roses et pastel, coussins macarons, chaise de bureau Cupcake et moquette fourchette, ici, impossible de résister à votre péché mignon !

La chambre paresse


François Le Prat Véritable invitation à la rêverie, la chambre paresse nous séduit par sa décoration bucolique. Moquette fleurie au sol et papillons sur les murs et au plafond, autant d'éléments propices à la détente. Summum de la paresse ? La grande baignoire qui trône au milieu de la pièce. On y passerait bien quelques nuits, et vous ?

La chambre colère


François Le Prat Passionnelle et agressive. Coloris rouge et noir, éclairs aux murs, sticker BANG BANG au plafond, portraits de Marie-Antoinette peinturlurés et moquette motifs révolver, au moins le ton est donné dans cette chambre à l'image de la colère.

La chambre luxure


François Le Prat Toute de rose et de noir vêtue, la chambre luxure porte bien son nom. Jeu de miroirs au plafond, tête de lit en dentelle, éclairage tamisé et photos suggestives aux murs, tout est réunit pour vous faire succomber à la tentation, le temps d'une nuit.

La chambre envie


François Le Prat Avis aux accrocs du shopping assumées, ou qui s'ignorent ! Voilà une chambre faite sur mesure pour vous. Au mur, un trompe-l'œil met en scène toutes sortes d'accessoires mode : chaussures à talons, sacs, parfums, bijoux, maquillage… Une vraie caverne d'Ali Baba qui attisera toutes les convoitises.

La chambre orgueil


François Le Prat Entrez dans la chambre orgueil et plongez dans une ambiance à la fois riche et étincelante. Au programme de cette suite royale qui rappelle le faste des années Louis XIV, de l'or un peu partout, du marbre, des statues, des matières nobles et, au plafond, une citation qui résume à merveille l'atmosphère de la pièce : " Me, Myself and I ".

La chambre avarice


François Le Prat Clou de la visite, la chambre avarice qui ravira les amoureux de grosses coupures et de coffres forts. Les billets de banque sont partout, de la tête de lit au plafond et, au mur, les briques rappellent les chambres fortes des grandes banques. De quoi dormir sur ses deux oreilles.